Gâteau invisible au reblochon

Gâteau invisible au reblochon

Le principe du gâteau invisible, c'est très peu de pâte (lait/farine/oeufs) pour beaucoup de tranches très fines de garniture (sucrée : pommes ou poires ou salée : courgettes ou pommes de terre)

Je vous parle donc pompeusement de "gâteau invisible" mais en fait ce n'est ni plus ni moins qu'un gratin de pommes de terre au reblochon. Alors gratin ou gâteau peu importe, tant que c'est bon... J'ai utilisé mon moule demarle "grands ronds" pour réaliser des portions individuelles et j'ai trouvé cela bien adapté.

Gâteau invisible au reblochon

pour 6 portions : 900 g à 1 kg de pommes de terres épluchées 150 g de crème liquide 3 œufs 80 g de farine 1 petit reblochon (240 g) sel, poivre 2 gousses d'ail fromage râpé

Éplucher les pommes de terre et les couper en rondelles fines à l'aide d'une mandoline ou d'un robot. Dans un saladier, mélanger les œufs avec la crème. Ajouter la farine, l'ail écrasé et bien mélanger pour éviter les grumeaux. Saler, poivrer. Mélanger les pommes de terre avec la pâte. Remuer délicatement pour bien recouvrir les rondelles de pâte. Répartir deux trois cuillères de ce mélange dans les moules. Découper le reblochon (garder la croute) en fines tranches et déposer une tranche sur le mélange pommes de terre/pâte. recouvrir de pommes de terres déposer une autre tranche de fromage et terminer avec une nouvelle couche de pommes de terre. Remplir ainsi toutes les empreintes. terminer en parsemant le dessus de fromage râpé. Faire cuire au four pendant 45 minutes environ à 180°

Déguster chaud ou froid.

   

Gâteau invisible au reblochon

verdict : J'ai beaucoup aimé. Miss chocolat n'a pas aimé, chocolator junior trouvait que l'on ne sentait pas assez le fromage.
En individuel ils ont une bonne tenue et le démoulage est facile.
On peut le faire aussi dans un moule à cake bien graissé.

Gâteau invisible au reblochon

Cette recette a beaucoup circulé, Joelle du blog "Nuage de lait" met du lait, du beurre fondu pas d'ail et plus de farine. J'ai mis de la crème et moins de farine car la crème épaissit tout de même la pâte.
On peut y mettre tout fromage qui fond (reblochon, raclette, Mont d'Or, cancoillotte, munster, voire même chèvre... )
On peut y mettre aussi du jambon, ce que je n'ai pas fait.
Le fromage râpé est facultatif, c'était plus pour la déco que pour le goût...

Gâteau invisible au reblochon
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
jamais pensée à le faire version salé...à tester, merci
Répondre
E
Bonne idée .
Je vais tester
Merci et peut être a bientôt sur mon blog " latabledeclara.over-blog.com "
Répondre
P
ça a l'air très bon! Je vais tester!
Répondre
J
Moi il me plaît tel quel !
Répondre
B
wow, alors là, c'est la palme d'or de la gourmandise de toutes les recettes que j'ai pu voir aujourd'hui, à tester absolument !! bizzz bonne soirée
Répondre
C
C'est terriblement appétissant !
Répondre
A
Il me fait saliver ce gateau invisible!
Répondre
S
J'en ai l'eau à la bouche !!!
Répondre
F
Recette que je testerai très prochainement je pense, car samedi je me rends à un atelier Demarle et je pense acheter les moules grands ronds ! Bises
Répondre
M
hummmm sa donne envie , bonne journee bises
Répondre
C
Un gâteau au reblochon humm j'aime cette idée
Bonne semaine
bises
Répondre
L
Hummmmmmm... délicieux !
Répondre
D
Ces gâteaux invisibles ont de beaux jours devant eux. Comme j'abuse souvent un peu trop du sucré, je l'ai testé en version potiron et sauge. Délicieux! Ce qui est rigolo, c'est que nous avons justement entamé un reblochon hier mais comme je rentrerai tard du demain, ce sera probablement une version toast. Bisous
Répondre