Macarons rhubarbe et fraise

Publié le par chocolatatout

macaronrhubarbe
Il y a des jours où il ne vaudrait mieux pas enfiler son tablier, où tout ce qui passe dans vos casseroles pourrait finir à la poubelle, les ratés c'est parfois la loi des séries...
Hier j'aurais pu dire "jamais deux sans trois !"
Ça a commencé par les macarons, je ne sais pas pourquoi ils ont décidé de boursoufler et de ne pas cuire, résultat :  esthétiquement pas présentables même si gustativement ils étaient acceptables (même pas exceptionnels) J'ai quand même fait trois ou quatre macarons photogéniques...
Comme nous étions invités et que je voulais apporter quelque chose pour le dessert (et comme ce n'était même plus la peine de songer aux macarons) j'ai fait mon far au pruneaux... et là nouveau ratage, j'avais entendu parler du problème du "bi-couche" dans le far sans comprendre ce que c'était, et bien, hier j'ai compris... mon far était "bi couche" alors que je l'avais fait comme d'habitude !
Troisième ratage, je décide de faire un gâteau au chocolat, normalement je maîtrise quand même le sujet, je choisi hélas, une nouvelle recette qui était reconnue par certains comme une "tuerie" et au lieu d'une tuerie j'ai eu une apocalypse... bof bof, même pas bon
Il y a des jours comme ça... et d'autres différents
Un petit moment de douceur a sauvé cette journée, lorsque j'ai croqué dans mes moches macarons que j'avais parfumé à la rhubarbe et à la fraise... là on se réconcilie avec la vie !
GEDC0429
la recette des macarons est
(j'ai utilisé 120 g de blanc d'oeuf, 2 gouttes de jus de citron, 1 pincée de sel, 150 g de poudre d'amandes, 150g de sucre glace, 150 g de sucre + 50 g d'eau)
Je les ai laissé couleur "nature" ils sont restés bien blancs
(comme quoi tout n'est pas râté, j'ai au moins la couleur désirée !)
La garniture est composée d'une compotée de rhubarbe (rhubarbe coupée en petits morceaux cuite avec une cuillère à café de confiture de fraise et un peu de rapadura) sur laquelle j'ai posé une fine rondelle de fraise fraiche.
Le mélange est agréable et l'acidité de la rhubarbe contraste avec la douceur sucrée du macaron (boursouflé et donc difficile à mettre en bouche entier)
alors comme le principe me plait beaucoup et que j'ai envie de refaire cette association rhubarbe, fraise et macaron je le propose pour le jeu du fruit/légume vedette   chez Cuisine Plurielle

39335819_p

Commenter cet article